• Accueil
  • > Liens
  • > les journées portes-ouvetes, comme si vous y étiez!
( 25 mai, 2008 )

les journées portes-ouvetes, comme si vous y étiez!

Le week-end dernier, c’était boulot!

On a organisé un week-end portes-ouvertes afin de faire découvrir le site aux habitants de l’île. Tout s’est très bien passé, mais c’était assez fatiguant, surtout que nous avons enchaîné le lendemain sur le terrain. 15 jours de boulot sans interruption, haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!Je ne le referai pas tous les jours…. 

Il y a eu environ 550 personnes sur les deux jours, beaucoup de caldoches et de métropoles, mais peu de kanaks. Ces derniers croyant beaucoup aux esprits des morts, préféraient ne pas venir voir les sépultures de leurs ancêtres, de peur de s’attirer le mauvais sort. 

Les gens ont été très contents et très intéressés par ces journées.   

J’ai donc décidé de vous faire participer à cette petite visite, comme si vous y étiez venus.  

 Imaginez, une belle journée ensoleillée, environ 28° (oui, les températures ont chuté), et l’envie pour nos amis calédoniens d’aller profiter de cette journée au bord du lagon de Poé. Chemin faisant, et longeant les barrières de tôle délimitant le terrain réservé au futur projet immobilier, ils tombent nez à nez avec une nouvelle pancarte. dsc04442170508.jpg  journées portes-ouvertes, site archéologique. Ils l’ont installée seulement pour les deux jours… Intrigués, ils se garent et s’exclament « l’ôngin (prononcer l’engin : expression caldoche)!!!Un site archéologique sur notre caillou, m’ôn vais voir ça!! »* 

Voilà, le décor et l’ambiance sont plantés, la visite peut commencer. 

A l’entrée, vous étés accueillis par Frédérique Barp. C’est le chef d’opération et le patron de la société strate. Strate c’est sa boite privée d’archéologie préventive (je travaille actuellement pour lui).

dsc04703180508.jpg  Il commence la visite en réunissant tout le monde, puis il fait un petit topo sur ce qu’est l’archéologie préventive et explique le pourquoi de notre présence à Poé et notre travail. Son discours est repris en plus détaillé sur des panneaux accrochés à des tonnelles.dsc04448170508.jpg

Il explique après que la visite est libre. Les gens peuvent se promener librement sur le chemin banalisé et s’arrêter sous les différentes tonnelles éparpillées sur le site. Sous chaque tonnelle, un archéologue est présent pour décrire son travail et parler des multiples disciplines que regroupe l’archeologie. 

La visite commence par la tonnelle du mobilier archéologique. Itoune et Stéphanie y ont exposé des objets trouvés lors de la fouille : tesson de céramique, céramiques reconstituées, herminettes, casse-noix, coquillages travaillés, fragment de bracelet coquillé… Ils expliquent le travail du céramologue et aussi l’intérêt de l’étude du mobilier qui permet de dater et de caractériser une ère chrono culturelle.

dsc04436170508.jpg

dsc04477170508.jpg

dsc04478170508.jpg 

Chemin faisant, vous tombez sur Bertrand, comme vous pouvez le voir, il est toujours aussi décontracté!

dsc04465170508.jpg 

Sous sa tonnelle, vous pouvez apercevoir une sépulture entièrement dégagée. Le corps est en position accroupie et recroquevillée. Le travail de Bertrand est d’expliquer la fouille d’une sépulture et en quoi consiste le travail d’un anthropologue (spécialiste de l’étude des sépultures). Une fois que le squelette est entièrement dégagé, il est photographié puis démonté os par os. Lors de ce démontage, on prélève tous les os, on les nomme, décrit leur position et note s’il y a des anomalies. Ces os seront après étudiés par l’anthropologue. 

 sanstitre1.jpg 

 La tonnelle suivante, c’est moi!!! Mon rôle est de montrer un archéologue fouillant une sépulture. Pour ces journées portes-ouvertes, nous avons ouvert deux sépultures que je devais fouiller devant les gens tout en leur expliquant la méthode de fouille : fouille aux outils de dentiste et pinceau.

dsc04434170508.jpg  Ce qui était intéressant c’est la différence entre les deux sépultures. Dans l’une le corps était accroupie comme celle d’avant et en bon état de conservation, dans l’autre il était en position allongé est en très mauvais état. Ceci m’a permis de leur montrer que ma méthode de fouille devait s’adapter en fonction des découvertes.dsc04731180508.jpg 

non, cet article n’est pas là pour faire de la pub à Strate…

Enfin, à la fin du chantier, vous rencontrez le reste de l’équipe qui fouille les structures archéologiques : foyer, four, trou de poteau, fosse… Ils expliquent le travail d’un archéologue en général sur le terrain et en post-fouille. Il y a donc démonstration de fouille, de dessins, inventaire, photo, description d’U.S (unités stratigraphiques).

dsc04491170508.jpg

dsc04426170508.jpg

j’aime bien cette photo, je trouve qu’ils ont l’air de vigiles…

Voilà, la visite est terminée, vous avez des questions à poser? non? Alors, le personnel de strate espère que vous avez passé un agréable moment en notre compagnie et vous souhaite une très bonne fin de journée.

dsc04609180508.jpg 

tata !

* : accent calédonien. Pour en savoir plus, je vous conseille le site de la brousse en folie. C’est une bd caricaturant la vie ici. http://www.brousse-en-folie.com   

2 Commentaires à “ les journées portes-ouvetes, comme si vous y étiez! ” »

  1. valérie kagy dit :

    Bonjour,
    Bravo pour votre blog et votre bonne humeur
    J’étais venue aux journées portes ouvertes et avions demandé l’autorisation de prendre des photos des sépultures.
    j’aimerais avoir l’adresse email de STRATE pour soumettre à Frédéric Barp, le petit texte illustrant les photos et savoir si nous pourrions venir prendre d’autres photos dans votre travail, peut etre aussi le déplacement des squelettes pour avoir quelques images plus dynamiques et d’autres précisions…
    Merci de votre aide
    Valérie

  2. auto approve blog list dit :

    Nice site, nice and easy on the eyes and great content too.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|